Peter Klasen

Né en 1935 à Lübeck, Allemagne
Vit et travaille à Vincennes, France

Au début des années 1960, Peter Klasen réalise des toiles peintes à l’aérographe. À ses peintures colorées en aplats vibrants, il ajoute des objets, souvent métalliques. L’œuvre de Peter Klasen baigne dans son époque. Hanté par la destruction d’une Allemagne pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’artiste décrit un monde industriel, technique, urbain et froid dans les années 1960, auquel s’ajoute la culture urbaine du street art dans les années 1980, puis le numérique dans les années 1990. Souvent éclairées par des néons crus, les compositions englobent souvent des fragments chaleureux qui laissent poindre aussi l’espoir.

 

Admis à l’École des Beaux-Arts de Berlin, qui est alors l’école d’avant-garde en Allemagne, Peter Klasen suit les cours des grands artistes influencés par le Bauhaus et l’expressionnisme allemand. Lauréat du prix du Mécénat de l’industrie allemande, il reçoit une bourse d’étude et choisit de partir pour Paris et y installe son atelier.

 

En 1964, Peter Klasen participe, avec 34 autres artistes, à l’exposition du mouvement figuration narrative, intitulée « Mythologies quotidiennes ». Devenu une des figures majeures de ce courant artistique qui marque le renouveau de l’image dans la peinture, l’artiste poursuit une carrière de renommée internationale. La rétrospective à l’ARC Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris en 1971 sera la première exposition monographique dans un musée d’envergure.

Exposé(s) chez nous