L'esprit d'entreprendre

Une brève histoire de RAJA, n°1 européen de la distribution d’emballages,
de fournitures et équipements pour les entreprises

Rachel Marcovici en 1954.

1954

La création de la société RAJA est née d’une idée toute simple et pionnière : la vente de cartons de réemploi, astucieuse alternative à la vente de cartons neufs. En 1954, Rachel Marcovici crée la société Cartons RAJA, avec Janine Rocher - RAJA formant l’acronyme des deux premières lettres des prénoms des fondatrices.

Très vite, grâce à l’énergie et à l’esprit d’entreprise de Rachel Marcovici, l’offre commerciale rencontre le succès et la gamme se développe : les cartons neufs, le papier kraft, le carton ondulé et la bande gommée viennent s’ajouter aux cartons de réemploi. À la fin des années 1950, la société compte déjà dix collaborateurs et atteint le million de francs de chiffre d’affaires.

1962

En 1962, Danièle Kapel-Marcovici n’a que 16 ans lorsqu’elle rejoint l’entreprise fondée par sa mère, les Cartons RAJA, en qualité de commerciale.
Une nouvelle étape est franchie en 1965 avec la découverte en Allemagne d’une enveloppe rembourrée, négociée en exclusivité pour la France, qui renforce le succès des Cartons RAJA. Commercialisée sous le nom de « pochette matelassée », elle est la star des premières campagnes de publipostage, nouvelle méthode de vente et de promotion, prémice de la vente par catalogue de RAJA.

1970

Avec l’émergence des matières plastiques dans les années 1970, se profilent de nouvelles opportunités pour l’entreprise, qui se concrétisent par le lancement de nouvelles gammes d’emballages toujours destinées à la protection et l’expédition de la grande diversité de produits de nos clients : ruban adhésif, mousse, bulle, flo-pak...

1975

L’année 1975 marque l’entrée des Cartons RAJA dans l’ère de la vente par correspondance avec l’édition du premier catalogue, qui vient compléter le travail des commerciaux sur le terrain. Deux ans plus tard, l’entreprise acquiert un entrepôt de 2 000 m2 à Gonesse, au nord de Paris, et en 1978, elle obtient son premier Oscar de l’emballage avec la pochette Rajamousse, lancée en exclusivité pour la France.

Danièle Kapel-Marcovici en 1982.

1982

Danièle Kapel-Marcovici prend alors la direction générale des Cartons RAJA en 1982, à l’âge de 36 ans. Avec une énergie inégalée et un esprit stratégique toujours innovant, elle structure l’organisation avec l’informatisation de l’entreprise, la mise en place d’équipes opérationnelles, la vente sur catalogue devenant la principale force de vente de l’entreprise.

Le centre de distribution de Gonesse s’agrandit, avec pour objectif de livrer toute la France en 48h et de devenir le n°1 de l’emballage au niveau national. Cette stratégie est payante, puisque le chiffre d’affaires passe alors de 64 millions de FF en 1983 à 316 millions de FF en 1992, avec une équipe de
190 collaborateurs.

L’entreprise s’impose comme le n°1 de l’emballage par catalogue, et en 1990, Danièle Kapel-Marcovici décide de la rebaptiser RAJA pour marquer la diversification de son offre produits complémentaire à l’emballage.

1990

Une nouvelle mutation s’opère à partir des années 1990, avec l’internationalisation de l’entreprise : Belgique et Luxembourg (1994), Pays-Bas (1997) Grande-Bretagne (1998), Allemagne (1999) tout d’abord, puis dans les années 2000 : Espagne (2003), Autriche (2004) Italie (2006), République tchèque (2007), Suisse (2008), Norvège et Pologne (2010), Danemark (2011), Suède (2012), Slovaquie et Portugal (2016).

1995

L’acquisition d’un site à la hauteur de ses ambitions européennes devient indispensable : c’est chose faite en 1995 sur le Parc d’activités de Paris Nord II, proche de Roissy, qui devient le centre de distribution pour la France et le siège européen du Groupe RAJA. L’acquisition de sociétés lui ouvre également de nouveaux marchés en France : l’Equipier, spécialiste de la VAD hygiène et entretien (en 2007), Welcome Office, n°1 du discount sur internet de fournitures et mobilier de bureau destinés aux entreprises (en 2008), Cenpac, acteur majeur de la distribution d’emballages en France, avec près de 130 M de CA (en 2010).

Nouveau siège du Groupe RAJA en 1995.

2015

Et en 2015, RAJA rachète la société MORPLAN au Royaume-Uni, leader sur le marché britannique de la vente à distance d’équipements et fournitures pour les magasins. Simultanément, RAJA continue de renforcer sa stratégie « multicanal » basée sur l'e-commerce avec le site raja.fr, les catalogues et l’efficacité de la force de vente. Incontournable, RAJA propose l’offre la plus complète et la plus large du marché en fournitures et équipements d’emballage destinés aux entreprises.

Aujourd’hui, RAJA, n°1 européen de l’emballage, groupe français indépendant appartenant à Danièle Kapel-Marcovici et sa famille, est implanté dans
17 pays d’Europe avec 21 sociétés et 10 centres de distribution et emploie 1 600 collaborateurs. RAJA réalise un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros en 2016 avec 500 000 clients et une offre de 35 000 produits. Active et engagée, Danièle Kapel-Marcovici ne fait pas mystère des valeurs qu’elle défend depuis toujours, de partage dans la diversité, d’équité et de convivialité.

Ces valeurs prennent la forme d’engagements concrets notamment au sein de l’entreprise, avec le programme RAJABest qui donne la priorité à la qualité de vie au travail pour un travail de qualité, et propose aux collaborateurs des services, des événements et des activités sportives et de loisirs au sein de l’association RAJASport.

Un de ses fleurons est sans nul doute la Fondation RAJA-Danièle Marcovici pour les femmes, sous l’égide de la Fondation de France, créée en 2006, qui soutient des projets associatifs en faveur des femmes, en France et dans le monde, auquel s’ajoute le programme « Femmes et Environnement ». La Fondation va célébrer cette année ses 10 ans, avec à son actif 345 projets cofinancés à travers le monde, depuis 2006.

Passionnée d’art, Danièle Kapel-Marcovici s’est également engagée en faveur de la création et des artistes en créant en 2010, avec son compagnon Tristan Fourtine, un fonds de dotation pour la sculpture contemporaine, la Fondation Villa Datris, à L’Isle-sur-la-Sorgue dans le Vaucluse, pour exposer et promouvoir de jeunes talents émergents ou des artistes reconnus, auprès d’un large public, avec un accès gratuit.

Ainsi, les valeurs de RAJA, qui sont le sens du service, le partage et la diversité, l’ouverture et la convivialité ne cessent de se déployer sous les formes les plus créatives.