Bev Parker - France

L1040107

2011

Tirage numérique - 40 x 50 cm

(Cliquez sur l‘image pour zoomer)

Regardez les vitrines des magasins en cours de réinstallation, et voyez comme ces traces de badigeon blanc, ces gestes inconscients et éphémères du travailleur sont magnifiques ! Quelquefois ce sont de grands gestes circulaires, d’autres fois des petits coups verticaux vifs et alertes, tout cela pour cacher, dissimuler ! Attirée par la façon dont la lumière crée des espaces sur les vitrines transparentes, Bev Parker saisit la manière dont le vieux scotch appliqué sur les parois des cabines téléphoniques multiplie les plans et invente de la profondeur. On a conseillé à Bev Parker d’agrandir ses œuvres afin de leur donner une modernité plus présente. Elle s’y refuse comme elle rejette le glossy, la brillance de la photographie actuelle et maintient le petit format de départ : 18 x 24 cm. Car c’est dans l’intime et la longévité qu’elle veut inscrire ses œuvres plutôt que dans l’éphémère. Par fidélité à cet objectif, sa palette se réduit au noir et blanc et à quelques variations chromatiques.

En savoir plus sur Bev Parker